C'EST POSSéDER UN TRéSOR QUE DE JOUIR D'UNE SANTé PARFAITE

Proverbe oriental     

On parle souvent d’huile  «saturée», «insaturée», «polyinsaturée», «équilibrée» ou «riche en oméga 3», «riche en oméga 6» voici quelques informations pour s’y retrouver simplement.

Quelques principes à respecter dans votre cuisine quotidienne:

Pour couvrir les besoins en graisses insaturées, il faut trois cuillères à soupe d’huile soit 30 g de graisses (la moitié de nos besoins en graisses journaliers).

  • Que de l’huile d’olive ? Non car elle ne contient pas d’acide alpha-linoléique (oméga 3) ! L'idéal est donc une association olive-colza répartie sur les différentes utilisations de la journée.
  • Que de l'huile de colza? Elle couvre nos besoins en acide linoléique (oméga 6) et alpha-linolénique (oméga 3) mais seulement 1/3 de nos besoins en acide oléique. C’est néanmoins une des plus équilibrée. A combiner avec l'huile d'olive.
  • Huile de noix, de germes de blé, de lin ? Oui mais à combiner ! Elle sont pauvres en acide oléique mais riches en acides linoléique (en excès dans l’huile de noix) et alpha-linolénique (oméga 3). Attention à l'huile de lin, c'est une excellente huile santé, mais malheureusement elle s'oxyde très vite et devient donc pro-oxydante. Privilégier de petits flacons opaques, conservés au réfrigérateur et consommés rapidement dès ouverture.
  • Huile d’arachide à réserver pour la friture (riche en acide oléique). Attention aux huiles spécial friture qui souvent contiennent de l’huile de palme que notre corps ne peut pas absorber. Autre solution pour la friture: la graisse de coco.
  • Huile de tournesol: excès d’acide linoléique (oméga 6)  et besoins en acide oléique et alpha-linolénique (oméga 3) non couverts! Ce n'est pas vôtre meilleure alliée santé
  • Huiles de maïs, de pépin de raisin ou de sésame ? Oui  mais elles ne sont pas conseillées seules !
  • Huile de chanvre? 70% d’acides gras polyinsaturés dont environ 68% d’oméga 6 et 18% d’oméga 3. Une huile intéressante en assaisonnement également. Ne pas chauffer.

 

Alors vive les associations pour 3 cuillères !

  • colza nouveau + olive (2/1 ou 1/2)
  • olive + noix (2/1) 

Quelle huile pour quel usage ?

  • Pour l’assaisonnement: huile d’olive, huile de colza, de noix, de carthame, de soja, de pépins de courge, de germes de blé, huile de chanvre, de noisette...
  • Le must: de l'huile de cameline pour votre sauce à salade, une pure merveille 1 cuillère à café en assaisonnement par exemple dans une salade apport de nombreux oméga 3. La cameline est aussi cultivée en Suisse.
  • Pour la cuisson à la poêle ou à l’étouffée: huile d’olive ou huile de colza (jusqu'à 160°C).
  • Huile de tournesol uniquement pour la cuisson très douce mais à éviter d'une manière générale (trop d'oméga 6).
  • Pour la friture: huile d’arachide et éventuellement de sésame mais l'huile d'olive peut également convenir. ou graisse de coco.

 

et pourquoi pas réaliser une huile parfumée: avec de la vanille ou de la cannelle du romarin ou de l’origan ? 

Laissez libre cours à votre imagination et bonne cuisine...

  

Et les omega 3 et les oméga 6  à quoi ça sert?

 

  • Les oméga 3  sont des acides gras essentiels (notre corps en a besoin mais ne peut pas les fabriquer), ils se trouvent dans les poissons gras, les graines de chia, le lin, la noix, la cameline, le colza et le soja. L’acide alpha-linolénique est un oméga 3.
  • Les oméga 6 sont des acides gras essentiels (notre corps en a besoin mais ne peut pas les fabriquer), ils se trouvent dans les huiles végétales, les céréales, les graines, les oeufs et certaines viandes. L’acide linoléique est un oméga 6.